Les 20 voix les plus influentes de la musique chrétienne

Les 20 voix les plus influentes de la musique chrétienne

La musique chrétienne est-elle une industrie ou un ministère? Un moyen d’évangéliser le monde ou un moyen d’encouragement pour l’église? Un divertissement ou un éclairage?

Demandez à vingt personnes et vous allez certainement obtenir vingt et une différentes réponses. Mais il y a un aspect de la musique chrétienne sur lequel la plupart des gens seront d’accord : c’est dynamique, diversifié, et à son meilleur, divinement inspiré. Un style qui a recueilli un auditoire enthousiaste de plus en plus grand, à l’intérieur comme à l’extérieur de l’église.

Ce qui est généralement considéré comme la progression de la musique chrétienne, à la fois d’une manière créative et commerciale, a résulté en un potentiel et un piège inégalés pour les artistes et pour l’entreprise qui a grandi autour d’eux. Un artiste de style populaire jouant au sein du monde séculier, un animateur de louange menant l’assemblée dans la salle du trône, un pasteur priant pour que la musique allume un feu, un dirigeant investissant du temps et de l’argent pour une nouvelle vision, ont tous une part dans le futur de la musique chrétienne, toutefois ils devraient définir le terme.

Quel est ce futur? La revue Worship Leader a fait un sondage auprès de vingt des principaux acteurs de la musique chrétienne, en mettant l’accent sur une simple question en deux parties : quel est le développement le plus encourageant et le plus décourageant que vous voyez dans la musique chrétienne d’aujourd’hui?

Voici ce qu’ils nous ont dit :

Dave Armstrong

Le fait que la musique chrétienne ait été capable d’établir sa viabilité à l’intérieur de la musique séculière est un développement extrêmement encourageant. Cela signifie que la qualité de la musique s’est élevée au même niveau. Il y a vingt ans (nous sommes en 2003), il était rare d’avoir les moyens de se payer des instruments véritables durant les enregistrements de musique chrétienne. C’était uniquement des synthétiseurs. Il y a eu un grand pas depuis ce temps et nous sommes maintenant très compétitifs. Mais en ciblant le marché en général, nous courrons aussi le risque de diluer le message, et c’est ce message essentiel qui est la raison de ce que nous faisons. Si notre succès coûte le prix de ne pas proclamer l’évangile, alors nous n’avons pas vraiment réussi du tout. La ligne est très mince. Lorsque Amy Grant a fait un succès avec « Baby, Baby », elle s’est fait gifler par beaucoup de ses frères et soeurs. Mais j’aimerais quand même mieux avoir Amy que Madonna comme modèle pour mes enfants.

Don Cason

Durant les cinq dernières années, il y a eu un réel vent de fraîcheur qui a été mis en évidence au niveau de la musique d’adoration, qui je crois est attribuable à quatre facteurs principaux. Premièrement, il y a une toute nouvelle vague d’artistes chrétiens qui font de la musique qui a trouvé sa place dans l’église. Deuxièmement, le changement vers le culte mixte a pris une plus grande place et a ouvert l’esprit des assemblées à plus de liberté musicale. Troisièmement, il y a une acceptation grandissante de la musique d’adoration provenant de l’extérieur des états-Unis, ce qui facilite un sain courant créatif. Quatrièmement, les chorales d’église et les solistes s’éloignent d’une mentalité de performance vers une expression d’adoration plus personnelle et provenant davantage du coeur. Au même moment, l’incertitude générale dans l’industrie de la musique en général a donné moins d’occasions et de désirs de prendre des risques. Toutefois, c’est un obstacle à franchir parce que je crois que cela donne un défi aux dirigeants de l’industrie de la musique d’être de meilleurs intendants de leurs ressources.

Mike Coleman

Récemment, j’ai été beaucoup en voyage et ce fut incroyable de voir l’intérêt pour la présence de Dieu à travers le monde. Il y a un grand niveau de foi et d’engagement dans des endroits où on s’y attendrait pas et cela fait partie d’un réveil mondial concernant l’adoration dans lequel la musique joue un rôle majeur. à Integrity, nous avons été très enclins à étendre la distribution mondiale de la musique de louange en ouvrant des bureaux dans plusieurs nations importantes. Entre-temps à la maison, j’ai été très préoccupé du sort du marchand indépendant chrétien. Ces petits magasins vivent une pression énorme de la part de plusieurs sources, ils sont distancés par les magasins à grands rayons, leurs clients s’éloignent à cause du téléchargement par internet et de l’état fragile de l’économie. Récemment, nous avons lancé un album très populaire, iWorship, qui a été vendu dans certains très grands magasins en-dessous du prix coûtant simplement comme produit-vedette. Les plus petits magasins ne peuvent simplement pas concurrencer avec ces tactiques.

Bill Gaither

Une des choses les plus encourageantes que je vois ces jours-ci est la qualité et l’intégrité des jeunes artistes arrivant dans le domaine de la musique chrétienne. Plus que jamais, il semble qu’il y a un nombre croissant de jeunes gens très talentueux et sérieux qui veulent donner leurs vies afin de communiquer l’évangile à travers la musique. Que ce soit à travers l’écriture de chansons, l’interprétation ou simplement un ministère à l’église ou dans un studio d’enregistrement. Le paradoxe est, toutefois, que bien qu’il y ait un haut degré d’engagement et de passion parmi cette nouvelle génération, cela ne résulte pas toujours en autant de chansons valables et originales avec un contenu philosophique et théologique qui est digne de passer l’épreuve du temps. Ce n’est certainement pas un problème nouveau. J’ai expérimenté le même manque de profondeur dans le message de la musique même durant mon apogée en tant qu’écrivain. Seulement le temps nous dira si cette génération va relever le défi.

Louie Giglio

Malgré ses défauts, la musique chrétienne exporte la vie véritable dans l’arène du divertissement et on voit une nouvelle vague d’artistes et d’adorateurs qui semblent plus engagés à être davantage des serviteurs que des vedettes. Musicalement, il semble y avoir plus de texture dans ce que nous offrons, il y a plus de personnes qui prennent des chances à l’extérieur des formules qui sont reconnues pour fonctionner. Mais même avec cela, trop de choses sonnent pareil. Nous devons continuer à encourager et à récompenser l’originalité qui ont pour buts de présenter au monde la beauté et les merveilles de Dieu. Je crois encore qu’il y a trop de nous et pas assez de Jésus dans ce que nous faisons. Trop d’entre nous tentons de protéger notre petit royaume et cela amène la compétition, l’avarice et l’étroitesse d’esprit. Nous sommes dans une mission sacrée, Dieu nous ayant confié Son message dans un monde qui cherche. Cette vérité doit nous humilier, nous permettre de faire confiance à Dieu, même quand le chemin nous amène à contre-courant.

Bill Hearn, Jr.

Il y a eu trois développements encourageants dans la musique chrétienne durant les quelques dernières années. Premièrement, de grandes chansons ont à nouveau émergé de l’église locale. L’accent actuel sur l’adoration a inspiré un nouveau respect pour Dieu. Deuxièmement, Dieu travaille d’une toute nouvelle façon dans les vies de plusieurs dirigeants de l’industrie de la musique chrétienne. Il y a une nouvelle sensibilité vis-à-vis des capacités de Dieu à avoir un impact sur la culture à travers la musique chrétienne et une priorité mise sur la santé spirituelle de nos artistes. Troisièmement, à travers l’intégration de notre industrie dans les compagnies de musique mondaines, nous avons plusieurs nouvelles occasions de communiquer notre foi, notre vision, nos valeurs et notre but avec ceux qui autrement n’auraient aucune interaction avec les croyants. Je refuse d’être découragé. Toutefois, ma prière est que nous n’essayons pas d’exploiter ou de sur-commercialiser cette passion renouvelée pour L’adorer ou que nous soyons plus préoccupés par l’acte d’adorer que nous ne le sommes pour le Dieu de notre adoration.

Barry Landis

Au niveau personnel, il semble y avoir une tendance renouvelée à l’intérieur de l’industrie de la musique chrétienne à savoir pourquoi nous faisons tout cela. Nous avons débuté il y a 30 ans en voulant avoir un impact sur une génération perdue, et aujourd’hui il y a une création continuelle de musique qui met encore plus d’accent à atteindre les croyants avec l’aspect encourageant de la présence de Dieu dans nos vies. Nous voyons plus d’artistes qui suivent leur appel d’aller dans le monde et d’atteindre les perdus. Au même moment, nous sommes encore engagés dans une bataille pour la légitimité. Cela a aussi été une réalité de notre industrie et de notre ministère pour aussi longtemps que je me rappelle. C’est très difficile de faire en sorte que cette musique soit jouée au sein d’un auditoire non-croyant. Même si c’est un préjugé démodé, le mot « chrétien » continue à être un préjudice. J’ai hâte de voir le jour où notre musique sera acceptée pour ce qu’elle est, à cause de ses propres mérites, avec aucune étiquette attachée.

Charlie Peacock

Ce qui est encourageant pour moi est que, par la grâce de Dieu, même nos plus maigres offrandes musicales peuvent trouver une place dans le récit qu’Il nous raconte à travers l’histoire. à cause de Son engagement à changer les coeurs et de rassembler ensemble les gens qui reflètent Son Fils, nous pouvons avoir confiance que de la nouvelle et vitale musique chrétienne sera créée. Les récessions économiques dans l’industrie de la musique ne peuvent affecter ceux qui travaillent à l’intérieur de la musique chrétienne, car la rémunération pour chanter avec honnêteté et engagement n’ont jamais été une réelle motivation chrétienne. Mais nous devons être sur nos gardes en ce qui a trait aux paroles inutiles. Ce qui me préoccupe, ce sont les idées qui sont véhiculées à travers l’industrie de la musique chrétienne, qui comme les virus indécelables, changent la chimie entière du corps jusqu’à ce que cela ne garde que les allures du christianisme. La musique chrétienne est connue pour être une imitation du monde, plutôt qu’une musique d’une communauté différente du monde définie par l’excellence musicale, l’amour de Dieu et du prochain.

Mary Peavy

Avec toute l’attention dont a bénéficié récemment la musique chrétienne, la bénédiction et le défi sont les mêmes. L’augmentation de la visibilité a amené de nouvelles occasions de partager l’évangile avec les gens qui n’auraient jamais mis les pieds dans une église. L’explosion de la musique chrétienne, particulièrement avec le style « louange et adoration ». traduit un message particulier dans un langage que tous peuvent comprendre. Malheureusement, avec l’accent mis sur la musique chrétienne, des musiciens qui ne sont pas préparés pour cela ont été mis sous les projecteurs. Le défi pour nous tous est d’être certain que c’est Dieu qui nous appelle et pas simplement notre désir de célébrité qui nous pousse vers l’avant. Dans notre compagnie, nous nous demandons constamment pourquoi nous faisons ce que nous faisons. Si c’est simplement pour fabriquer des produits et faire un profit, nous manquons le but. Nous voulons fournir quelque chose qui fera une différence dans la vie des gens. Cela doit être le but pour quiconque est impliqué dans la musique chrétienne.

Howard Rachinski

Les nouvelles technologies offrent à la fois de grandes occasions et des pièges potentiels alors que la musique chrétienne continue de grandir dans le 21e siècle. Nous avons aujourd’hui la communication la plus efficace de l’histoire de l’humanité, ce qui signifie un accès immédiat à une vaste gamme de musique provenant de chaque ère, style ou perspective possible. Ces technologies créent de nouvelles façons de transmettre l’évangile, toutefois cela peut être très décourageant de voir la peur et la suspicion avec lesquelles elles sont quelquefois regardées à l’intérieur de l’église, des industries d’enregistrement et de publication chrétiennes. Cela ressemble beaucoup à la réponse qui est venue avec l’avènement de la radio, de la batterie ou des instruments électroniques dans l’église. En réalité, la musique chrétienne, parce qu’elle demande régulièrement un accès complet au répertoire complet des nouvelles et anciennes chansons, est à la fine pointe de la technologie de communication. Nous devons admettre et accepter cette réalité.

Matt Redman

Je suis excité par toute la musique de louange qui a été créée au sein de l’église locale et qui s’élève de partout à travers le monde. Les gens ont un coeur pour servir Dieu et pour bénir leurs familles à l’église en poursuivant sans relâche l’art d’écrire des paroles significatives et de la belle musique. J’ai rencontré tellement de jeunes écrivains de chansons qui développent sérieusement le coeur et l’art d’écrire des chants d’assemblée. C’est devenu plus qu’un loisir. Au même moment, nous semblons étiqueter tellement de choses comme étant de la « musique d’adoration ». J’aimerais voir une plus grande distinction faite entre ce qui est de la musique d’adoration pour l’assemblée et ce qui est simplement une expression artistique personnelle d’adoration, qui n’est pas nécessairement un bon moyen pour conduire les autres gens dans l’adoration. Cette distinction serait utile, puisque le mélange actuel du style « adoration » peut créer de la confusion pour plusieurs personnes.

Martin Smith

Il y a dix ans, il n’y avait pas grand-chose qui se passait dans la musique chrétienne. Il n’y avait pas grand-chose qui se disait qui faisait une réelle différence dans la vie des gens. Puis, apparemment venu de nulle part, la musique d’adoration est venue et Dieu a commencé à faire de grandes choses à travers de jeunes personnes douées. Soudainement, l’accent était vertical et vous pouviez voir un réel engagement à travers leur musique. Il y a une centralité à la musique d’adoration d’aujourd’hui, cette expérience verticale dont les gens son avides et qui va beaucoup plus loin que de simplement regarder ou écouter une pièce musicale. Mais, bien sûr, quand il y a un mouvement, il y a une pression pour bâtir une structure afin de l’encadrer. Les maisons de disques et les compagnies de promotion sont venues avec des stratégies afin de profiter de la nouvelle passion pour l’adoration et, bien qu’il n’y ait rien de mal avec le commerce, vous ne pouvez pas fabriquer l’authenticité. Dieu veut ce qui est véritable. Le reste est une abomination.

Michael W. Smith

Ce que vous ne pouvez jamais nier est le fait que la musique chrétienne change vraiment des vies. Lorsque quelqu’un vient et me dit qu’une de mes chansons l’a empêché de commettre un suicide, soudainement cela donne à ce que je fais un but et une signification réels qui va au-delà de la musique. Mais de la même manière, je crois que nous pouvons faire beaucoup plus que d’avoir un impact sur la culture à l’extérieur de notre petit club que nous avons bâti pour nous-mêmes. Nous devons voir au-delà et arrêter de crucifier ceux d’entre nous qui essaient de trouver une voix dans la musique séculière. Je vois beaucoup de pensée créative qui se développe. Par exemple, lorsque nous nous sommes finalement aperçus que les radios populaires n’allaient pas faire jouer nos chansons, nous avons démarré nos propres stations de radio. Comme résultat, nous sommes devenus une force importante, en termes de disques et de sièges de concert vendus. Il n’y a rien de mal avec cela. Mais parce que l’encouragement est l’un de mes dons, je crois toujours que nous pouvons faire mieux.

John Styll

L’émergence de la musique contemporaine centrée sur l’adoration créée par une nouvelle génération de jeunes artistes est un développement vraiment encourageant. C’est une musique qui est à la fois pertinente au niveau du style et dont les paroles sont accessibles pour un groupe d’âge stratégiquement vital. Il est important de se souvenir que 80% des décisions pour Jésus-Christ se prennent avant l’âge de vingt ans et la nouvelle musique d’adoration traduit le message biblique d’une façon significative pour cette population. Toutefois au même moment, nous risquons de promouvoir la nouveauté, simplement pour la nouveauté. Le contenu manque quelquefois et nous devons encourager un haut niveau de contenu, autant qu’une pertinence stylistique. Simplement à cause du fait que nous n’aimons pas la façon dont quelque chose sonne ne signifie pas que c’est mal, et simplement parce que nous avons une préférence particulière, cela ne le rend pas sacré.

Jim Van Hook

Je suis extrêmement encouragé par le fait que la musique chrétienne de tout acabit est sur le radar de la culture en général. Merci aux développements comme les systèmes d’information, la distribution générale du marché et les ressources financières qui proviennent de grands propriétaires corporatifs. Nous avons des ressources uniques pour répandre le message essentiel de l’évangile, et pour atteindre des millions de personnes durant le processus et pour encourager les chrétiens, qui est aussi un élément clé de notre mission. Au même moment, nous souffrons d’un manque de puissants dirigeants qui pourraient venir dans les rangs de l’industrie de la musique chrétienne. Pour répondre aux défis des prochaines années, nous avons besoin de rien de moins que des visionnaires authentiques, ceux qui n’ont pas simplement la passion et la sensibilité pour l’évangile, mais aussi la capacité de penser au-delà de façon à avoir un nouveau regard au modèle d’affaire de produire et de vendre la musique chrétienne. Nous avons besoin aujourd’hui des dirigeants de demain.

Tom Vegh

Il y a eu une ouverture de vastes chaînes de distribution pour la musique chrétienne, et mis en évidence par le fait que seulement 6-8% de ceux qui assistent régulièrement à l’église vont visiter une librairie chrétienne cette année (nous sommes en 2003). Où est l’autre 92% du marché? Dans les magasins comme WalMart, Target, KMart et plusieurs autre magasins séculiers. Ces magasins gigantesques sont engagés à promouvoir la musique chrétienne. Lorsque TimeLife a rapporté que « Songs for Worship » a été le plus grand succès qu’ils n’ont jamais expérimenté et nous avons appris qu’un grand pourcentage des acheteurs n’avait jamais acheté de musique d’adoration précédemment, nous avons compris que nous devions faire quelque chose correctement. C’est décourageant, toutefois, que le bassin de talent semble s’être rétréci au cours de la dernière décennie. Le résultat est une expression plutôt limitée du vrai spectre de l’art chrétien. L’ironie est que nous avons davantage d’opportunités que jamais et toutefois il semble y avoir une diminution du talent réel.

Phil Vischer

Je suis encouragé par le nombre de groupes contemporains qui laissent le christianisme illuminer leur musique et leurs paroles afin d’atteindre leur culture sans devoir nécessairement se mettre de côté dans le marché chrétien. J’ai grandi en écoutant le groupe Petra et Larry Norman à leur apogée et maintenant j’écoute Creed et POD, la différence est que maintenant je suis un parmi un auditeur parmi un auditoire de plusieurs millions, plutôt que plusieurs milliers. C’est un développement positif à la fois pour les chrétiens et pour notre société dans son ensemble. Nous avons besoin que notre message ait la plus grande plate-forme possible. Ce qui me trouble est la soudaine baisse d’achalandage dans les librairies chrétiennes durant la dernière année environ. Bien sûr, c’est au moins partiellement le résultat de la faible économie, mais ma préoccupation est que lorsque les consommateurs chrétiens font leurs achats chez Walmart ou Target, ils perdent la richesse et la variété de ce qu’est devenue la musique chrétienne.

Rick Warren

Plus de gens qu’avant comprennent non seulement que l’adoration est la première priorité de la vie, mais que cela vise la participation. Ce n’est pas une performance ou un sport de spectateurs. C’est pourquoi des séries comme « Songs for Worship », « Top 25 Praise » et les séries WOW vendent beaucoup plus que plusieurs groupes et solistes. Toutefois, nous continuons à avoir une mauvaise utilisation et une mauvaise compréhension du mot « adoration », et il y a un changement de vocation de l’adoration en tant qu’expérience de groupe pour l’adoration avec un accent personnalisé. Je ne vois pas simplement cela dans les paroles, mais aussi dans la mauvaise conception que l’adoration la plus intime ne peut se dérouler que dans la noirceur, à la lumière des chandelles. L’adoration en privé est seulement une partie de l’adoration, et vous ne pouvez entrer en relation avec un groupe dans la noirceur. On voit aussi continuellement les mêmes quelques artistes et styles qui dominent la scène musicale chrétienne année après année. Nous avons besoin de nouveaux visages, de nouveaux talents, de la surprise et moins de choses prévisibles.

Darlene Zschech

La chose la plus merveilleuse au sujet de la musique chrétienne à ce moment de l’histoire est que la Maison de Dieu s’est transformée, en vérité et en justice, dans une perspective divine de désintéressement, et traduite à travers certains des plus grands hymnes de louange que nous n’ayons jamais entendu. Le coeur de la musique chrétienne crie plus fort que le désir d’être populaire. La gloire de Dieu est répandue à travers le monde et un grand cri de louange est proclamé d’une façon sans précédent… la main souveraine de Dieu est à l’oeuvre. L’aspect le plus troublant est de voir tellement de musiciens chrétiens se retirer dans le terrain de la déception et des désillusions dues au mauvais mélange du commerce et du ministère. Si je le pouvais, j’écrirais sur chacun de leurs coeurs Jérémie 29, 11 : « Car je connais les projets que j’ai formés sur vous, dit l’éternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l’espérance. »

Vous

Pour les croyants, la musique chrétienne est devenue la trame sonore de leurs vies. Allant au-delà du culte du dimanche matin ou de la rencontre de jeunesse du vendredi soir, c’est un son qui les accompagne à travers la journée, dans la chaîne stéréo de leurs voitures à travers les ondes dans une grande variété de formats radio, dans les chansons qu’ils fredonnent dans la douche. Cela encourage, instruit et édifie, mais de façon plus importante, cela nourrit le lien entre les croyants et leur Créateur, amenant à l’esprit au milieu de leurs routines, la grâce, la miséricorde et le secours de Dieu. Toutefois, quand ce qui est présenté comme de la musique chrétienne manque à cette connexion vitale, ils sont rapides à discerner ses motivations. C’est le manque d’authenticité qui sonne faux à leurs oreilles. Que ce soit pour l’adoration à l’église ou au sommet du palmarès populaire chrétien, le critère demeure le même : est-ce que cette musique fortifie ma foi, me rapproche de Dieu et éclaire mon chemin?

Cet article a été traduit et réimprimé avec la permission du magazine Worship Leader. Si vous êtes intéressé à vous abonner à Worship Leader, S.V.P. appeler 1-800-286-8099.

Visitez leurs sites internet à www.worshipleader.com et www.songdiscovery.com.

 

Version PDF de cet article

 

2 commentaires

  • Bonjour a tous !
    Je crois fermement et je suis convaincu qu’il y’a deux principales raisons pour lesquelles nous devons faire de la musique chreienne:
    premierement nous chantons pour louer , adorer et exhalter le grand Dieu createur de tout l’univers pour sa grandeur, sa bonte et ses hauts faits, En deuxieme position, nous chantons pour exhorter et interpeler notre prochain qui est encore dans les tenebres afin que la melodie capte son attention et que le message touche son coeur et qu’il prenne la decision vitale de changer de camps,
    Ainsi donc, la musique chretienne n’est ni exhibition ni demonstration de talent, ni meme un gagne pain. Le soliste ou la chorale a pour but d’entrainer toute l’assemblee a la louange s’il s’agit d’un chant de louange, ou de graver le message dans tous les coeurs presents s’il s’agit d’un chant d’exhortation.

    Leon EKOUMOU 20 janvier 2010
  • « L’homme ne vivra pas seulement de pain, mais de toute parole qui sort de la Bouche de Dieu », alors vous artistes qui avez ce don, que Dieu vous a donné de bien chanter, de jouer d’un instrument, utilisez-le pour Témoigner de la Bonne Nouvelle que nous avons Un Sauveur !

    NASR Isabel 20 janvier 2010

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.