Ce n'est pas comme ça que nous la chantons!

Ce n’est pas comme ça que nous la chantons!

Si vous avez déjà eu l’occasion de visiter d’autres églises évangéliques, vous avez peut-être remarqué, avec un brin de surprise, l’un des chants que vous avez l’habitude de chanter dans votre propre assemblé, mais avec une traduction différente… je suis certain que cela vous ais déjà arrivé, et que vous vous êtes dit ” hein! Ce n’est pas comme ça que nous la chantons!! ” 😉

En fait, la tendance semble être que chaque responsable de louange prend l’initiative de traduire lui-même les chants qu’il aime, qu’il vient de découvrir, sans se demander s’il existe déjà une traduction de ce chant, et encore moins s’il existe des droits d’auteurs.

Oui, oui! Même dans le milieu chrétien, il y a des droits d’auteurs à respecter! Pourquoi les artistes, auteurs et compositeurs de talents (en passant, c’est Dieu qui accorde les talents, pour l’édification de son église…) n’auraient pas le droit à leur juste rémunération? Je sais, j’entends déjà les commentaires me dire que ça coûte cher et que les petites églises n’ont pas les moyens…

Saviez-vous que nous avons le privilège d’avoir une organisation qui se dédie à la traduction de nos chants populaires, que nous chantons tous en assemblé? En fait, avant de traduire un chant, c’est la première place que nous devrions chercher… Et s’il n’existe pas de traduction, LTC offre les services en conséquence.

Alors au lieu d’avoir 20 versions différentes de ” Bénis soit ton nom “, visitez le site de LTC, ça vaut la peine, et vous vous assurerez d’une part d’avoir la bonne traduction, et aussi de respecter les auteurs, compositeurs et artistes!

Ce n’est pas le seul service que LTC offre, mais je voulais souligner celui-ci, car trop peu connu de par les églises. Visitez LTC sur le web à l’adresse : http://www.ltc-asaph.com/.

Laisser un commentaire