Équipes de musique – La stratégie

Équipes de musique – La stratégie

Le plan

Le roi David, le doux psalmiste d’Israël, était un grand promoteur des équipes de musique. Il comprenait l’importance de bien organiser le culte. Des musiciens entraînés et expérimentés étaient nécessaires pour donner une direction aux gens et pour façonner une adoration à la fois jolie et véritable devant le Seigneur. 1 Chroniques 15:16-22 fait la liste de tous les musiciens désignés pour diriger l’adoration alors que l’arche de l’alliance était transportée à Jérusalem.

« David dit aux chefs des Lévites de disposer leurs frères les chantres avec des instruments de musique, des luths, des harpes et des cymbales, qu’ils devaient faire retentir de sons éclatants en signe de réjouissance » (v. 16). La direction était aussi déterminée. Héman, Asaph et Ethan étaient les directeurs instrumentaux (aussi chanteurs). Kenania était le directeur des chanteurs, car il était habile.

C’était le plan – engager d’habiles musiciens à travailler en équipe, en combinant la musique vocale et instrumentale pour diriger l’adoration. Cela nécessite des personnes qui vont dédier leur vie au Seigneur, engager leurs dons et leurs talents envers Lui comme un ministère. Cela nécessite un désir de parfaire ses habiletés, d’effectuer sa pratique personnelle et de participer aux rencontres en groupe. Cela demande d’entrer dans un ministère très visible et exigeant qui

expose les membres de l’équipe à la possibilité de critiques, parce qu’il semble y avoir toujours des gens qui trouvent des erreurs – particulièrement dans un contexte de changement.

Les gens

Les dirigeants doivent vouloir travailler en étroite collaboration avec le pasteur ainsi qu’être capable de coordonner à la fois les styles musicaux contemporains et traditionnels, ainsi que les musiciens. Toutefois, dans plusieurs situations de « départ » où des individus très qualifiés ne sont pas disponibles, le dirigeant peut former une petite équipe de deux ou trois musiciens et simplement débuter une série de pratiques en guise de préparation. Ces musiciens peuvent apprendre six ou huit chants de louange, développer un certain répertoire tout en devenant familier avec les personnes disponibles pour les aider. Cela doit être fait au moins un mois avant que n’importe quel ministère public soit fait avec le groupe.

Le groupe commencera à croître, et le dirigeant verra que plusieurs musiciens et chanteurs contemporains peuvent se débrouiller tout seul sans instruction. La direction nécessaire est alors une coordination de base et une influence positive, s’assurant que suffisamment de musique et de matériel soient en main. Il devra aider à coordonner le comité de musique et le pasteur de façon à ne pas fonctionner comme une île déserte. Lorsque confronté avec des problèmes, comme des accords de guitare manquants pour un joueur de basse électrique ou d’autres besoins de musiciens, encourager alors ce musicien à trouver quelqu’un pour l’aider à faire cela lui-même. Chaque musicien doit apprendre à trouver de l’aide quand d’autres habiletés sont nécessaires.

En regardant au genre de personnes qui composent l’équipe de musique, d’un point de vue strictement musical, il peut y avoir une tendance de passer par-dessus les jeunes et d’utiliser seulement sur ceux qui ont participé au ministère depuis plusieurs années. Chaque église a besoin de faire une judicieuse combinaison de jeunes et de plus âgés qui travaillent ensemble.

Voici quelques possibilités d’équipe de musique :

Équipe contemporaine de base

Cela implique une équipe de louange et un groupe vocal :

  1. Clavier électrique
  2. Basse électrique
  3. Guitare acoustique
  4. Batterie
  5. Conducteur de louange – chanteur principal
  6. Deux autres chanteurs capables d’harmoniser lorsque requis (chantant la mélodie habituellement). Un des chanteurs peut jouer du tambourin.

Cette équipe contemporaine de base pourra être capable de jouer n’importe quelle chanson écrite avec des symboles d’accords inscrits au-dessus de la ligne musicale, mais elle aura beaucoup de difficulté avec les hymnes. Par exemple, pas de problème avec « Seigneur par la clarté », mais des problèmes majeurs avec « Ô Dieu, relève-nous! », surtout si c’est en Mib majeur et même si c’est en Ré majeur. Ce groupe sera mieux utilisé dans une portion du culte où l’adoration implique des chants de louange de nature contemporaine.

Une équipe de musique plus traditionnelle

Cette équipe peut construire selon l’approche traditionnelle orgue/piano/conducteur de louange.

Pianiste – capable de jouer des chansons de louange contemporaine. Plusieurs musiciens traditionnels sont inconfortables avec de la nouvelle musique.

Organiste/clavier – L’orgue peut fonctionner comme un clavier électronique, simplementsouligner les accords ou remplir avec une ligne mélodique plutôt que de former le « corps » traditionnel de l’harmonie comme le fait habituellement l’orgue. Concernant les hymnes, l’organiste peut fonctionner comme d’habitude.

Conducteur de louange – comme un conducteur de chants, mais moins démonstratif. Il doit éviter d’annoncer les choses, mais plutôt nous conduire à travers elles.

Chanteurs – transformer le groupe vocal en un quatuor mixte. Chante à quatre voix pendant les hymnes, mais définitivement pas lors des chansons de louange. Garder à l’unisson et à 2 voix, avec les hommes chantant la mélodie. Ils peuvent occasionnellement chanter trois voix, mais habituellement les chansons vont osciller de la mélodie à une touche d’harmonie ici et là.

Cette équipe peut fonctionner selon une approche traditionnelle où le concept d’équipe de musique est encore en gestation. L’équipe traditionnelle peut ensuite être étendue à mesure que les instrumentistes sont disponibles.

  1. La batterie peut être un atout formidable si le batteur est d’accord pour se fusionner avec l’équipe plutôt que d’être une grande vedette. Une approche plus douce, un bon rythme de base, quelques effets de cymbales. Généralement, une approche de batterie jazz, en opposition avec une approche de style rock, est utile même si les deux peuvent être efficaces si utilisées avec sensibilité et en équilibre avec l’ensemble.
  2. La basse électrique ajoute toujours une fondation et une unité rythmique.
  3. Le clavier électronique peut être ajouté à n’importe quel groupe, mais là où plusieurs instruments à clavier comme des pianos et des orgues fonctionnent, ceux qu’on ajoute doivent jouer moins de notes (mélodie simple), ou des effets spéciaux.
  4. Autres instruments – Souvent des instruments d’orchestre sont disponibles : trompettes, flûtes, violons, clarinettes, saxophones, trombones. Ces instruments doivent être encouragés. Le problème ici est la transposition, car certains instruments demandent que leur partition soit écrite dans une tonalité différente. Les trompettes, par exemple, transposent la tonalité de Do un ton plus haut à la tonalité de Ré.

Quand ces instruments transpositeurs sont utilisés, l’église doit acheter de nouveaux livres de cantiques orchestrés. « The Hymnal » par Word Publishing en est un très bon exemple. Chaque instrument a son propre livre. Ils valent à peu près 45 $ – 50 $ chacun.

Note : Quelques-uns uns de ces instruments peuvent efficacement agrémenter le groupe contemporain, selon les habiletés de l’interprète à les adapter pour faire leurs propres partitions à partir d’un livre de cantiques régulier. Quelques instrumentistes deviennent très bons à cela, et on doit leur demander de développer leur partition avant d’arriver à la pratique.


Le procédé

  1. Concevoir à nouveau l’adoration afin d’inclure à la fois la musique contemporaine et traditionnelle, mélangeant les deux ensemble au cours du même culte ou en planifiant des réunions séparées. Ma préférence est de mélanger les deux parce que cela demande à chacun d’exercer la tolérance sur l’opinion des autres, et aussi expose tous et chacun au meilleur des deux mondes. La tolérance est la vertu clé dans l’église, souvent mise de côté par les chrétiens plus préoccupés par eux-mêmes que par les autres.L’utilisation à la fois du livre de cantiques et des nouvelles chansons sur acétate ou transparent est bonne. On doit penser à l’ordre du culte, particulièrement quand l’équipe de musique n’est pas confortable avec certains hymnes. On peut débuter avec l’équipe et les chansons contemporaines, en plaçant les hymnes à d’autres endroits stratégiques dans le culte où l’organiste/pianiste traditionnel prends leur place afin de donner une autre direction. La logistique est facile à faire de manière à ne pas faire un spectacle de l’un ou de l’autre.
  2. Chaque église doit regarder à ses propres ressources personnelles, développer et utiliser les personnes de talent que Dieu leur a donné. La pire tendance peut être de simplement mettre l’accent sur les personnes les plus âgées et expérimentées qui ont servi pendant des années, en délaissant les jeunes. C’est dans les rangs de la jeunesse et des jeunes adultes que l’on peut trouver les musiciens contemporains les plus enseignables et capables. Batteurs, claviéristes, bassistes, flûtistes, trompettistes, etc. seront là pour être utilisés. Sinon, demandez à Dieu de vous en donner!
    L’avantage de plusieurs de ces instrumentistes c’est qu’ils possèdent leur propre instrument ou bien ils les empruntent de leur école.
    Faites un sondage des gens et encouragez chacun ayant déjà joué d’un instrument ou chanté en harmonie à le remplir. De cette information contactez chacun, et annoncez à toute l’église une réunion de tous les musiciens intéressés à discuter sur la formation d’équipes de musique. De cette réunion, obtenez tous les commentaires disponibles. Développez une liste des idées et des ressources.
  3. Gardez un oeil ouvert sur une ou deux personnes qui démontrent de bonnes habiletés de direction (leadership).
  4. Planifiez une « session jam » ou plusieurs. Laissez les instrumentistes faire des fautes. Faites des soirées amusantes. Essayez de voir le plus de musique possible, bâtissant un répertoire pouvant être la base d’un ministère public.
  5. Pour éviter le surmenage, planifier de façon à ce que personne ne participe plus de trois dimanches en ligne. Laissez plutôt l’espace vide ou remplissez-les avec des assistants ou « seconds violons ». Cela donne la possibilité à plus de gens de participer.
  6. Planifier une pratique à un moment opportun pour tous, si c’est possible sur le site. Tous les choix de chansons et de matériel doivent être disponibles pour la pratique, alors toute la planification et les choix doivent être faits suffisamment d’avance.
  7. Tous les musiciens impliqués doivent connaître ce qu’on s’attend d’eux : temps, place, est-ce qu’ils fournissent leur propre équipement? Il est judicieux de nommer une personne centrale pour coordonner l’horaire et le personnel.
  8. Considérer les droits d’auteurs selon une perspective légale. CCLI (www.ccli.com) est disponible pour toutes les églises (Christian Copyright Licensing International). Un coût annuel est payé et un registre est tenu. Tous les autres détails sont faits par CCLI. Les paroles reproduites sur écran ou feuillet pour usage par l’assemblée peuvent être effectuées avec une conscience pure.
  9. Acheter du matériel à jour. Utiliser des cassettes ou des CD pour écouter et évaluer de nouvelles chansons. Avoir plusieurs personnes dans l’église pour assister afin de donner un sentiment de participation. Prévoir un budget pour l’équipe de musique. Chaque instrumentiste a besoin d’un lutrin. Quand il y a des instruments amplifiés, il est préférable d’amplifier les chanteurs aussi.
  10. Commencez avec une liste des nouvelles chansons les plus efficaces. Garder une liste active « Top 10 » et toujours la développer. Garder un registre de tout ce qui est utilisé, et mettre en filière toute photocopie ou arrangement instrumental pour réutilisation. Cet archivage et mise en filière peut être le ministère d’une personne.
  11. Préparer les cartables de l’équipe de musique (si on utilise des photocopies) avec tous les chants de louange du jour en ordre, un livre par personne. Cela facilite la transition d’une chanson à l’autre sans coupure.

 

Version PDF de l’article

No comments yet.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.