Ces artistes rétrogrades

Ces artistes rétrogrades

Depuis quelques années, les chrétiens nés de nouveaux dans le monde assistent consciemment et tristement à des constats, des témoignages et à des déclarations d’artistes chrétiens qui ne font pas l’unanimité. En réalité, le phénomène n’est probablement pas si nouveau, mais les réseaux sociaux contribuent à une diffusion plus rapide et plus efficace qu’il y a dix ans.

Ces artistes ayant confessé Jésus-Christ, dans un certain passé, sortent du placard pour certains, abandonnent la foi pour d’autres, ou tombent dans des pièges doctrinaux qui ne mènent nullement à Dieu. Certains, dans un désir de partager leur foi à un plus grand auditoire vont investir leur énergie à percer le monde séculier, recherchant les festivals de musique ou de populaires concours artistiques, ce qui n’est pas mal en soit.

Le problème à travers ces cas, c’est le témoignage public de l’artiste, affecté partiellement ou totalement, dépendamment des contextes et du rayonnement de sa notoriété. Mais devant Dieu, est-ce que leurs choix et actions, clairement contre la volonté de Dieu, sont pires que les nôtres, à vous et moi? Non. Devant Dieu, un péché est un péché, peu importe qui le fait.

Par contre, à l’exemple des pasteurs, comme l’enseigne la Parole de Dieu, ces frères et soeurs artistes que Dieu place à un niveau d’influence ont des comptes à rendre devant Dieu. De par leur statut, ils enseignent, exhortent, et proclament la bonne nouvelle à un grand nombre, via leur musique. La chute de ces derniers entraîne plusieurs chrétiens fragiles dans leur foi, dans les mêmes péchés. C’est un fait que peu considèrent avant de vouloir ces positions si convoitées, et pourtant si lourdes de conséquences.

Maintenant, que faire? Combien de textes avons-nous vus diffusés sur le Web et sur papier, suite à ces événements! Certains criant au scandale, d’autres décriant des accusations sans amour, mais peu de textes sur la seule chose ayant un réel pouvoir dans cette réalité. Certains chrétiens croient à tord pouvoir faire changer le cœur de ces artistes en leur tapant sur la tête avec des versets bibliques, ou des remontrances spirituelles, comme on l’a malheureusement constaté sur les réseaux sociaux.

En tant que chrétiens, on a tendance à oublier que ceci est avant tout un combat spirituel, et que ça prend des armes spirituelles pour vaincre. Notre arme la plus efficace est la prière, et pourtant, si peu de chrétiens la manie quotidiennement. Jésus-Christ lui-même nous enseigne dans Sa Parole; Éphésiens 6:18, Matthieu 21:22, Colossiens 1:9.

Priez-vous pour ces artistes? Priez-vous pour vos pasteurs? Priez-vous pour vos amis et parents ne connaissant pas encore la grâce merveilleuse de Dieu? Priez-vous?… Sinon, comment osez-vous espérer voir les choses changer? Vous avez eu une promesse de Dieu? Bien! Continuez de prier, car Dieu n’a jamais enseigné que vous pouviez cesser de prier à cause de ça.

Que faire des chants écrits par ces artistes qui ne suivent plus Dieu aujourd’hui? Le questionnement est pertinent, et pourrait porter à des décisions hâtives et peu appropriées. Je me suis déjà questionné sur le sujet, et Dieu m’a rappelé le roi David et le roi Salomon. Combien de chants écris par ces rois sont entonnés dans nos assemblées, et pourtant, l’un a été adultère et meurtrier, et l’autre idolâtre. Cesseriez-nous pour autant de chanter les psaumes pour cela? Jésus ne l’a pas fait, du moins.

Je vous encourage à prier, à aimer (la personne, pas son péché), et à persévérer dans la prière pour ces artistes, et que nous puissions continuer d’être porté dans l’adoration par l’héritage de ces auteurs à l’origine inspirés de Dieu.

No comments yet.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.