Un chrétien peut-il écouter de la musique mondaine?

Un chrétien peut-il écouter de la musique mondaine 2.jpgUn chrétien peut-il écouter de la musique mondaine 2.jpgUn chrétien peut-il écouter de la musique mondaine

Ce titre d’un texte m’a accroché dernièrement sur le Web. Plusieurs sites Web parlent du sujet, et la réponse finale à cette question est sensiblement la même.

Je me suis posé la même question, et je ne suis pas arrivé à la même conclusion…

Avant de paniquer, laissez-moi vous expliquer le pourquoi du comment.

Une erreur que trop de chrétiens font encore de nos jours, face à la musique chrétienne ou la musique mondaine, c’est de mélanger le style musical avec le message. Le contenant d’avec le contenu. Pourtant, ce sont deux choses complètement différentes. Pouvez-vous mettre un qualificatif de musique chrétienne sur une musique instrumentale, sans paroles? Pourtant, c’est répandu.

Retournons à la Parole de Dieu. C’est la base de notre foi, et c’est la Parole de Dieu. Recentrons-nous sur les Écritures, car nous y trouvons un rocher inébranlable, une source d’information riche en vérités. La Bible ne mentionne pas qu’un style musical est mal plus qu’un autre. Au contraire, Dieu mentionne à travers Sa Parole que la musique est produite avec une grande variété d’instruments de musique. Cette variété apporte bien entendu des styles différents, qui se sont accentués dans l’histoire selon les cultures.

Par contre, ce que Dieu nous enseigne clairement, c’est de surveiller notre langue, et de ne pas participer dans de veines discussions, ou encore de ne pas prendre part avec ceux qui blasphème, ou qui outrage Dieu, directement, ou encore excite à pécher. (Tite 3:9Psaumes 12:3Proverbes 10:311 Pierre 3:10). Beaucoup de musiques séculières (mondaines) vont en ce sens. Des artistes parlent sans honte de dépravation sexuelle, de rébellion à l’autorité, de médisance, etc.

Il est donc évident qu’un chrétien ne devrait pas écouter de tels chants. Moi le premier, je suis attiré par la musique. C’est le style et la qualité musicale qui m’accroche en premier, et trop souvent, je ne porte pas assez attention aux paroles. En faisant ainsi, on permet à notre subconscient d’entendre des paroles pas toujours très édifiantes.

Mais des artistes séculiers parlent aussi de l’amour, de la nature, d’une histoire ayant une bonne morale, ou encore de son chat. Quand Céline Dion nous chante « And my heart will go on and on », les paroles ne sont ni offensante pour Dieu, et l’artiste s’affiche encore moins comme un enfant de Dieu. Est-ce à dire que nous ne devrions pas écouter ce chant?

Ne faites pas l’erreur de tout mettre dans le même panier, ou encore de juger un frère ou une sœur parce qu’il ou elle écoute une chanson que vous jugez comme mal, juste à cause qu’elle est chanté par un artiste qui ne professe pas Jésus-Christ comme son Seigneur. Ainsi, croyez-vous qu’un artiste chrétien pourrait écrire un chant dans lequel il ne parle pas directement de Dieu? Oui, dans la mesure où il obéi à Dieu à travers ce qu’il écrit. J’aborde ce sujet dans mon autre texte « Musique chrétienne ou musicien chrétien? ».

En conclusion, faites le ménage de votre musique, examinez ce qui ne glorifie pas Dieu, et supprimez cette musique de votre répertoire. Je dois moi-même faire du ménage! Et ce n’est pas facile, il y a vraiment de la bonne musique, mais quand on s’arrête aux paroles…!!

1 commentaire

  • Bonjour mon nom est pierre ouimet
    J’ai accepté jésus dans mon coeur en 1978
    Un jour j’ai décidé de jeter touts les cd et casette de musique du monde au vidange et quelques minutes plus tard
    Le camion de vidange est passé et à tous ramasser

    Et en 1999 je restait en appartement à st-Jean -sur le richelieu
    La matin j’écoutais la radio et un matin comme d’habitudes j’ouvrait la radio cette avant midi la quelques minutes après je me suis levé et j’ai fermer la radio depuis se temps je n’écoute plus la radio
    Et comme le pasteur Claude houde nous a dit qu’il y avait plein de cd chrétiens avec de la louange
    Comme luc dumont et les autres

    Pierre ouimet 23 février 2018

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.